Le préjudice d’anxiété désormais indemnisé

Le salarié qui se trouve, de par le fait de l’employeur, dans une situation d’inquiétude permanente face au risque de déclaration à tout moment d’une maladie liée à l’amiante, qu’il se soumette ou non à des contrôles et examens médicaux réguliers, subit un préjudice spécifique d’anxiété. Cass. soc., 4 déc. 2012, n° 11-26.294