Présentation

Parcours

Diplomée de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne en droit social (droit du travail et de la sécurité sociale), Maître Sylvia Cloarec a par la suite été formée à  l’Ecole de Formation des Barreaux de la Cour d’Appel de Paris.

 

Forte d’une première expérience réussie au sein d’un Cabinet Parisien spécialisé en droit social, Maître Cloarec a ensuite intégré le Cabinet Lyonnais de  renommée internationale C’M’S Bureau Francis Lefebvre.

 

Soucieuse d’être au plus près de l’actualité juridique, Maître Cloarec dispense des cours de droit social en Master II Droit du Travail et des Relations Sociales à l’Université Lyon III.

 

Particulièrement investie auprès de la profession elle est déléguée du Bâtonnier à la Taxation d’honoraires et membre de la Commission droit Social.

 

Inscrite au barreau de Lyon depuis 2006, Maître Cloarec met aujourd’hui son expérience et ses compétences à votre service.

 

Valeurs

Proximité et réactivité

Maître Cloarec s’engage à vous rendre la règle de droit intelligible et accessible afin de vous permettre de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause et sous les conseils avisés d’un professionnel.

 

En droit du travail, les difficultés rencontrées appellent une réponse rapide de manière à ne pas laisser une situation s’envenimer…. Maître Cloarec  vous aide à trouver des solutions sécurisées aux problématiques rencontrées

 

Technicité

La qualité technique des conseils proférés est une priorité de Maître Cloarec.

 

Honoraires

 

Il est souvent difficile de déterminer à l’avance quel sera le coût d’une affaire, beaucoup d’éléments qui influeront sur son déroulement étant inconnus.

 

De manière tout à fait classique Maître Cloarec  pratique trois types d’honoraires :

 

L’Honoraire « au temps passé »

 

Il s’agit de convenir d’une rémunération à l’heure, fonction d’un taux horaire

 

Les honoraires résulteront à la fin du dossier d’une simple multiplication du temps passé par le taux horaire qui aura été déterminé à l’origine. Vous pouvez demander à tout moment de vous informer du temps déjà consacré à votre affaire.

 

 L’Honoraire « forfaitaire » accompagné d’un honoraire « de résultat »

 

Il est parfois possible de convenir dès le début d’une rémunération globale et intangible à laquelle s’ajoute un honoraire dit « de résultat » En France, contrairement à ce qui peut se pratiquer dans d’autres pays, dont notamment les Etats-Unis, le « pacte de quota litis », c’est-à-dire la convention par laquelle un avocat et son client conviennent que des honoraires ne seraient dus qu’au cas où le procès serait gagné et en fonction du résultat obtenu, est purement et simplement interdit.

 

Il est toutefois possible de convenir d’un honoraire « de résultat » qui doit être prévu dans une convention d’honoraire préalable.  Dans ce cas, l’avocat perçoit un honoraire « minimum » (généralement forfaitaire) auquel se rajoute un honoraire « complémentaire » s‘il parvient à un résultat particulier. L’honoraire complémentaire peut être forfaitaire ou proportionnel au résultat obtenu.

 

 L’Abonnement

 

Il s’agit de l’honoraire privilégié dans le cadre de recours périodique  et régulier à l’avocat pour des prestations.

 

Le contrat d’abonnement est en général annuel.  Par ce contrat, vous pouvez bénéficier moyennant un honoraire forfaitaire des services de votre conseil pendant la période convenue.